Envie de participer ?
𝐆𝐢𝐥𝐥𝐞𝐬 𝐄𝐑𝐁, 𝐏𝐫𝐞́𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐅𝐓𝐓, 𝐬'𝐚𝐝𝐫𝐞𝐬𝐬𝐞 𝐚𝐮𝐱 𝐥𝐢𝐜𝐞𝐧𝐜𝐢𝐞́𝐬 :
"Nous avons tous envie de reprendre la raquette, de retrouver les moments de convivialité qui font le sel de notre engagement associatif, de recouvrer notre vie d’avant… Malheureusement, pour le moment, il n’en est rien. Malgré nos efforts, la circulation du virus et ses variants est toujours forte avec pour conséquence l’arrêt de la pratique sportive amateur en indoor dans tout le pays. Nous en souffrons tous.
Conformément à mes engagements, je reviens vers vous pour préciser la position de la FFTT et l’état d’esprit des élus fédéraux afin de faire face à cette situation exceptionnelle. L’enjeu de cette correspondance est de vous aider à y voir plus clair pour prendre, ensemble, les meilleures dispositions pour la fin de la saison.
Rappelons que la gestion de la crise sanitaire est notre priorité. Nous restons attentifs aux injonctions gouvernementales auxquelles nous devons nous conformer, à l’évolution de la situation au plan national et territorial et nous analysons sans relâche la situation dans l’intérêt des clubs et des licenciés. Notre volonté la plus chère est de soutenir la reprise de la pratique du tennis de table pour toutes et tous dans les meilleurs délais et dans le respect des protocoles sanitaires.
Pour cela, nous réunissons régulièrement une équipe dédiée au plan de gestion de crise articulé en quatre volets : un service fédéral dédié, une solidarité financière, une communication adaptée et une gestion sportive. Pour plus de détails, je vous renvoie à mon précédent courrier daté du 24 décembre 2020. Ces séances de travail nous ont permis d’affiner la position de la fédération qui consiste d’une part à aider les structures (clubs, comités, ligues) en difficulté sur la saison 2020-2021 dans le cadre d’un plan d’urgence et d’autre part à investir massivement pour aider concrètement les clubs à relancer l’activité à la rentrée de septembre 2021 (plan de relance).
Outre ces réunions de travail, et fidèle à notre volonté de concertation, nous échangeons régulièrement avec les territoires pour partager les bonnes pratiques, affiner la stratégie et réfléchir à la coordination des actions fédérales et territoriales."

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.